16/07/2008

CEDRIKA PROVENCHER

CÉDRIKA  PROVENCHER...

DISPARUE DEPUIS LE  31 JUILLET 2007

UN CLIC POUR VOIR SON SITE....

http://www.cedrikaprovencher.net/

http://www.cedrikaprovencher.net/

20070803_01

SI VOUS AVEZ DES INFORMATIONS...

S IL VOUS PLAIT.....

http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/2007/20070803_01.html

http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/2007/20070803_01.html

 

15:20 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans DISPARITIONS | Lien permanent | Tags : cedrika provencher | Commentaires (0) |  Facebook |

02/04/2008

apev.org

affiche2007-menu-1

aide aux parents d 'enfants victimes 

un clic....plus bas....

http://apev.org/index.php?op=edito

http://apev.org/index.php?op=edito

apev.org

 

16:48 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans DIVERS | Lien permanent | Tags : apev org, aide aux parents d enfants victimes | Commentaires (0) |  Facebook |

11/03/2008

ENLEVEMENT D ENFANT...ATTENTION LES ENFANTS...

ENLEVEMENT  D ENFANT...

ATTENTION LES ENFANTS...

ATTENTION LES ENFANTS...

ATTENTION LES ENFANTS...

UNE HISTOIRE

PARMI TANT D AUTRE...

UN CLIC PLUS BAS

POUR VOIR LE VIDÉO...

 

http://www.dailymotion.com/video/x4ob8x_une-fillette-echappe-a-un-enlevemen_family

http://www.dailymotion.com/video/x4ob8x_une-fillette-echappe-a-un-enlevemen_family

 

enlevement d enfant

17:45 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : enlevement d enfant attention les enfants | Commentaires (0) |  Facebook |

03/03/2008

ATTENTION LES ENFANTS

ATTENTION ...

LES ENFANTS....

ÉCOUTEZ  BIEN  CE  VIDÉO...

ATTENTION  A VOUS...

UN  CLIC  PLUS  BAS

POUR  VOIR

UN  VIDÉO...

ET  FAITES  ATTENTION  A  VOUS...

 http://www.dailymotion.com/video/x4khyk_cedrika-provencher-disparue_family

coeurdenfant-recherche

 

 

http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/2007/20070803_01.html

À la recherche de Cédrika Provencher

20070803_01

3 août 2007

Le Service des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec et le Service de la Sécurité publique de Trois-Rivières demandent la collaboration de la population afin de retrouver Cédrika Provencher, 9 ans, disparue de Trois-Rivières depuis le mardi 31 juillet 2007. La fillette a été aperçue pour la dernière fois au coin des rues Descheneaux et Chapais à Trois-Rivières par deux dames à qui elle aurait dit chercher un petit chien pour une personne inconnue.

Description physique

  • Race : blanche
  • Taille : 1,52 m
  • Poids : 31 kg
  • Cheveux : bruns roux longs et ondulés
  • Yeux : bruns

Elle a le teint pâle avec des taches de rousseur. Malgré ses 9 ans, elle paraît avoir 11 ans.

Au moment de sa disparition, elle portait une robe soleil vert lime, des sandales de plage vertes et un casque de vélo Super Cycle de couleur rouge bourgogne. Elle portait au bras gauche une montre bracelet noire au contour rose.

Toute information concernant les allées et venues de la jeune Cédrika Provencher, ou tout autre renseignement susceptible d’aider les policiers à la retrouver, peuvent être communiqués sans frais au 1 800 659-4264.

La Sûreté du Québec demande la collaboration de la population pour diffuser l’affiche concernant la récompense dans le dossier de l'enlèvement de Cédrika Provencher. Pour télécharger ou imprimer, cliquez sur le lien suivant : affiche Cédrika Provencher.

06:08 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : attention les enfants | Commentaires (0) |  Facebook |

18/02/2008

kidnapping.be

un site de référence

http://www.kidnapping.be/accueil/index.html

http://www.kidnapping.be/accueil/index.html

kidnapping.be

12:54 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans INFORMATIONS | Lien permanent | Tags : kidnapping be | Commentaires (0) |  Facebook |

01/02/2008

cyberaide

report_fr_over


UN SITE A  DÉCOUVRIR...

POUR DÉCONCER

UNE PERSONNE QUI...

UNE VISITE ....SUR...

http://www.cyberaide.ca/app/fr/

http://www.cyberaide.ca/app/fr/

 

17:34 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : cyberaide | Commentaires (0) |  Facebook |

07/01/2008

http://www.enfant-retourquebec.ca/

bonjour....

enfant retour .ca

a  un nouveau site...

Enfant-Retour Québec est particulièrement fier

de vous présenter son tout nouveau site Web.

Vous constaterez

que quelques sections restent encore à compléter.

D’ici quelques jours, toute l’information sera en ligne.


Nous vous remercions de votre compréhension.


L’équipe de enfant-retourquebec.ca

une petite visite

sur ce site...

http://www.enfant-retourquebec.ca/

 http://www.enfant-retourquebec.ca/

enfant-retourquebec.ca

16:23 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : http www enfant-retourquebec ca | Commentaires (0) |  Facebook |

06/01/2008

GUIDE DE PREVENTION

Guide de prévention

à l’intention

des parents de fugueurs

Revenir pour rester

Comment réagir quand votre enfant fait une fugue?

Comment l’accueillir à son retour?

Voilà des questions auxquelles vous

pouvez devoir faire face en tant que

parent. En fait, le phénomène de la

fugue est de plus en plus répandu

chez les jeunes de 12 à 17 ans en

milieu urbain. Depuis 2003, le
Service

de police de la Ville de Montréal

(SPVM) répertorie 4 500 fugues par

année, en moyenne, à Montréal 
.

C’est pourquoi le Service de police

a conçu un guide, en collaboration

avec le
Réseau Enfants Retour et

l’organisme En marge 12-17ans.

Ce guide vous propose

des pistes de solutions

et des ressources afin que vous

sachiez quoi faire et où obtenir de

l’aide lorsque votre enfant fait une

fugue ou quand il revient après celle-ci.

Ce guide vise également à vous

outiller pour prévenir de nouvelles

fugues.

Table des matières

Qu’est-ce qu’une fugue? 3

Quelle est la raison d’une fugue? 4

Que faire si votre enfant fugue? 6

Que faire si votre enfant

en fugue vous appelle? 13

Que faire lorsque votre enfant

revient après une fugue? 16

Conclusion 21

Remerciements 22

Aide-mémoire 23

Quelques ressources 24

Renseignements

Service de police de la Ville de Montréal

www.spvm.qc.ca

Réseau Enfants Retour 

http://www.enfant-retourquebec.ca/

http://www.enfant-retourquebec.ca/

Parents en marge de la rue

(514) 849-5632

Dans ce guide, la forme masculine est

utilisée sans aucune discrimination et

dans le seul but d’alléger le texte.

Service de police de la Ville de Montréal,

Statistiques – Tableau de bord du SPVM,

Montréal, 2003 à 2005.

Revenir pour rester

Direction de la protection de la jeunesse

(514) 896-3100

www.centrejeunessedemontreal.qc.ca/dpj/default.htm

Réception et traitement des signalements pour les jeunes

de moins de 18 ans

Évaluation et service d’intervention rapide et intensive

Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw

téléphone...(514) 935-6196

Réception et traitement des signalements

www.batshaw.ca

pour les jeunes de moins de 18 ans

(en anglais)

La ligne parents (514) 288-5555

www.teljeunes.com/principal/parents.asp#2

Service de consultation téléphonique pour les parents et

programme de soutien aux habiletés parentales

Le Bunker (Le Bon Dieu dans la rue) (514) 524-0029

Hébergement d’urgence pour les 12-19 ans

www.danslarue.com

Centres de santé et de services sociaux (CSSS)  

www.aqesss.qc.ca

Services de médecins, infi rmières,

travailleurs sociaux, psychologues,

éducateurs spécialisés

Clinique jeunesse

Centre de référence du Grand Montréal (514) 527-1375

Référence pour trouver une ressource

www.info-reference.qc.ca

répondant à votre besoin

Renseignements sur les services communautaires

en matière de bien-être, santé et loisirs à Montréal

Quelques ressources

Service de police de la Ville de Montréal 9-1-1

Avis de fugue et recherche

www.spvm.qc.ca

Marge 12-17   téléphone...(514) 849-7117

Accueil et hébergement de mineurs

Parents en marge de la rue (514) 849-5632

Soutien et référence pour les parents

Outils pour comprendre la fugue et préparer le retour

Rencontres de médiation et séances d’information

sur la fugue

Réseau Enfants Retour (514) 843-4333

Soutien des parents pendant

http://www.enfant-retourquebec.ca/

03:02 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Général | Lien permanent | Tags : guide de prevention | Commentaires (0) |  Facebook |

29/12/2007

CADEAU POUR LES ENFANTS

UN CADEAU POUR LES ENFANTS
 
DESSINS  A  FAIRE IMPRIMER
ET
COLORIER POUR LES ENFANTS
 
UNE TRES 

JOYEUSE ANNÉE 2008
DE
COEURDENFANT-RECHERCHE.....
 
http://coeurdenfant-recherche.skynetblogs.be

carnet identification 0011


 carnet identification 0012

 

carnet identification 0013

 

carnet identification 0014

 

carnet identification 0015

 

Scan0016

 

Scan0017

 

 

Scan0018

 

 PRENDRE NOTE...

IL Y AS

UN CARNET  D IDENTIFICATION

EN ARCHIVE

A  GAUCHE

SUR CE  SITE

POUR VOS ENFANTS...

ET C EST GRATUIT...

 

19:30 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans DIVERS | Lien permanent | Tags : cadeau pour les enfants | Commentaires (0) |  Facebook |

Services nationaux pour enfants disparus

Services nationaux pour enfants disparus

GRC Fiches Documentaires

missing_children

Aperçu
L’objectif principal des Services nationaux

pour enfants disparus (SNED),

seul centre canadien d’information

et d’assistance pour les services de police,

les organismes sans but lucratif et les parents,

est de retrouver les enfants disparus,

d’assurer leur retour dans leurs familles

et de les protéger.

C’est un des nombreux services offerts

par les Services nationaux de police de la GRC.

En 2003, les SNED ont aidé des services de police nationaux

et internationaux à mener à bien 636 enquêtes.

De ces enquêtes,

56 % étaient liées à des enlèvements par le père

ou la mère et 20 % à des fugues.

Les Services nationaux pour enfants disparus

sont reliés à tous les services de police

et organismes connexes canadiens

par le Centre d’information de la police canadienne (CIPC),

aux services de police des États-Unis

par le National Crime Information Center (NCIC)

et à la plupart des services de police étrangers

par l’entremise d’Interpol.

Même s’ils opèrent à l’intérieur du Réseau d’Interpol,

les SNED ont établi des contacts

avec plus de 40 pays à l’échelle internationale.

Mandat
Le mandat des SNED comporte deux volets :

1) Les Opérations coordonnent les enquêtes nationales

et internationales avec les organismes internationaux d’application

de la loi en fonction de leurs enquêtes.

2) Le service Recherche et Élaboration des programmes dirige

des études originales sur des dossiers de cas

qui sont utilisés dans le cadre d’enquêtes,

afin d’élaborer des plans d’intervention

et de déterminer la nature

et l’ampleur du problème des enfants disparus au Canada.

Un rapport sur les enfants disparus au Canada est rédigé

et publié à chaque année.

Il est présenté par un représentant du gouvernement

à l’occasion de la Journée nationale des enfants disparus, le 25 mai.

Alerte AMBER
En 2004, l’Alerte AMBER a été mise en oeuvre

dans presque tout le Canada.

Il s’agit d’un effort national de collaboration

entre la police et des diffuseurs locaux afin de diffuser

dès que possible de l’information sur un enfant enlevé.

Le rôle des SNED consiste à tenir lieu de source d’information

pour les organismes d’application de la loi en coordonnant

et en contrôlant la mise en oeuvre de cette alerte.

Le Programme Nos enfants disparus (NED)
Il s’agit d’un élément essentiel au succès des recherches

afin de retrouver et d’assurer

le retour d’un enfant disparu auprès de ses parents.

Le programme constitue un mécanisme de collaboration

et d’enquête permettant de coordonner une enquête

qui peut être complexe en raison de la participation

de plusieurs organismes gouvernementaux et,

parfois, d’autres pays.

Cinq ministères et organismes gouvernementaux travaillent

en étroite collaboration

et apportent une contribution particulière :

la Gendarmerie royale du Canada,

l’Agence des services frontaliers du Canada,

Citoyenneté et Immigration Canada,

Affaires étrangères Canada

et le ministère de la Justice.

 

 navigation_banner

QUELQUES DONNÉES

• Il existe sept causes de disparition d’enfants :

enlèvement par un étranger,

enlèvement par le père ou la mère,

fugue,

accident,

enfants égarés,

cause inconnue,

autre.

• En 2003, les SNED ont contribué aux enquêtes relatives

à 142 dossiers de cas canadiens mettant en cause 191 enfants.

• Cinquante-quatre pour cent des dossiers de cas traités

par les SNED étaient reliés à des enlèvements

par le père ou la mère.

• Dans les dossiers canadiens,

les mères (37 %) avaient tendance à enlever leurs enfants plus souvent

que les pères (17 %).

rcmp_identifier_f

quelques conseils

source...contacter....

http://www.rcmp-grc.gc.ca/factsheets/fact_nmcs_f.htm

http://www.rcmp-grc.gc.ca/factsheets/fact_nmcs_f.htm

 

19:06 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans DIVERS | Lien permanent | Tags : services nationaux pour enfants disparus | Commentaires (0) |  Facebook |

23/12/2007

Lettre au PERE NOEL

Lettre  au pere  noel....

DSC06975

DSC07074

À  CE TEMPS-CI DE  L ANNÉE,

POSTE  CANADA EST INNONDÉE DE MILLIERS DE LETTRES

DE PETITS ENFANTS QUI EXPRIMENT LEURS SOUHAITS DE CADEAU...

EN VOICI UNE RETROUVÉE....ET LA  VOICI......

PÈRE  NOEL...RETROUVE CÉDRIKA.....

CHER PERE NOEL.....

C EST ENCORE MOI,EMMANUELLE.....

SI TU TE SOUVIENS PLUS DE MOI ,C EST PAS GRAVE.

CE QUE JE VAIS TE DEMANDER EST  QUELQUE CHOSE D UN PEU IMPOSSIBLE.....

TU SAIS, CÉDRIKA A  ÉTÉ KIDNAPPÉE.

ELLE N AS PAS ENCORE ÉTÉ RETROUVÉE.

JE VOUDRAIS QUE TU PUISSES LA  GUIDER VERS SES PARENTS.

JE SAIS QUE CETTE DEMANDE PARAIT UN PEU IMPOSSIBLE À  RÉALISER

MAIS  S IL TE PLAIT,NE JETTE PAS CETTE LETTRE A  LA  POUBELLE.

CA FAIT DES JOURS QUE JE  PRIE ET QUE JE PLEURE POUR ELLE,

JE VOUDRAIS QU ELLE SOIT LIBÉRÉE AU PLUS VITE.

JE TE DEMANDE CA  A TOI ...CAR TU VOIS TOUT,

SI TU PEUX VOIR DES ENFANTS SAGES ET PAS SAGES,

TU POURRAS VOIR UNE PAUVRE FILLE SANS DÉFENSE

ENTRE LES GRIFFES D UN DÉMON.

JE VOUDRAIS QUE TU VIENNES LA  VOIR ,QUE TU LA RÉCONFORTES

ET QUE TU LUI MONTRES UN CHEMIN POUR POUVOIR S ÉVADER DE CET ENFER.

JE SAIS QUE TU N AIMES PAS CA PERE NOEL QUE LES ENFANTS  PLEURENT......

EHHHH  BIEN CÉDRIKA, ELLE AS PLUS QUE SUIBI DES  PLEURS....

IL Y AS PLEIN DE GENS QUI DISENT

QU ELLE EST MORTE MAIS JE NE CROIRAIS JAMAIS CA,

C EST TROP HORRIBLE....

S  IL TE PLAIT ,PERE NOEL,EXAUCE CE VOEU,

JE PENSE QUE CA VAUT PLUS QUE TOUS LES CADEAUX DU MONDE....NON....?????

tu est bien plus qu un vieux bonhomme barbu qui donne des cadeaux,

tu peux prouver aux gens que tu est plus que ca....

merci d avoir accordé autant d attention a cette lettre

et je suis  contente de te dire ca.

aussi...il y as autre chose......

quand tu auras fini avec ce voeu,

est ce que tu pourrais m aider à me réconcilier avec  délijan????

c étais une très bonne amie pour moi et je voudrais redevenir son amie....

meme si la  facon comment elle  m a  laissée est vraiment odieuse,

je lui pardonne toute de meme....

merci....

emmanuelle T.....B.....

p.s.  réponds  moi pere noel....

j aime ca  recevoir tes lettres.....

http://www.enfant-retourquebec.ca/

http://www.enfant-retourquebec.ca/

http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/2007/20070803_01.html

http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/2007/20070803_01.html

cedrika

DSC06975

21:12 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans URGENT | Lien permanent | Tags : lettre au pere noel | Commentaires (0) |  Facebook |

22/12/2007

VIVRE..SANS SON ENFANT DISPARU...VIDÉO...

VIVRE SANS SON ENFANT DISPARU...

ACTUALITÉ.....

VOIR VIDÉO...

La nouvelle en vidéo

Regardez le reportage de Denis Therriault.

http://lcn.canoe.ca/cgi-bin/player/video.cgi?file=/lcn/actualite/regional/20071217_denis.wmv

http://lcn.canoe.ca/cgi-bin/player/video.cgi?file=/lcn/actualite/regional/20071217_denis.wmv

cliquez  sur la  photo plus  bas pour voir le  vidéo...

in_le17hres_fiche


Regardez l'entrevue intégrale réalisée avec la mère et les soeurs de Mélina.
Il y a des gens pour qui la période des fêtes n'est pas synonyme de réjouissance.
À l'occasion de Noël, notre journaliste Denis Therriault a rencontré une famille qui passera un troisième Noël sans un proche.

La jeune Mélina a disparu le 23 janvier 2005 à Farnham. Elle était âgée de seulement 13 ans. Sa mère l'avait laissée dans un parc à l'heure du midi. Elle n'a jamais donné signe de vie depuis.

Les proches de l'adolescente ne se sont jamais remis de cette disparition. La période des fêtes leur rappelle cruellement le vide qu'elle a créé.

ET  AUSSI UN REPORTAGE  D ENFANT RETOUR....

http://www.enfant-retourquebec.ca/

http://www.enfant-retourquebec.ca/

02:47 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : vivre sans son enfant disparu | Commentaires (0) |  Facebook |

19/12/2007

NOEL SANS CEDRIKA PROVENCHER

NOEL  ....SANS CEDRIKA  PROVENCHER

CLIQUEZ PLUS  BAS POUR VOIR UN  VIDÉO...

http://lcn.canoe.ca/cgi-bin/player/video.cgi?file=20071218-201637&alt=1

http://lcn.canoe.ca/cgi-bin/player/video.cgi?file=20071218-201637&alt=1

cedrika vidéo noel sans cedrika

À la recherche de Cédrika Provencher

3 août 2007

Le Service des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec et le Service de la Sécurité publique de Trois-Rivières demandent la collaboration de la population afin de retrouver Cédrika Provencher, 9 ans, disparue de Trois-Rivières depuis le mardi 31 juillet 2007. La fillette a été aperçue pour la dernière fois au coin des rues Descheneaux et Chapais à Trois-Rivières par deux dames à qui elle aurait dit chercher un petit chien pour une personne inconnue.

Description physique

  • Race : blanche
  • Taille : 1,52 m
  • Poids : 31 kg
  • Cheveux : bruns roux longs et ondulés
  • Yeux : bruns

Elle a le teint pâle avec des taches de rousseur. Malgré ses 9 ans, elle paraît avoir 11 ans.

Au moment de sa disparition, elle portait une robe soleil vert lime, des sandales de plage vertes et un casque de vélo Super Cycle de couleur rouge bourgogne. Elle portait au bras gauche une montre bracelet noire au contour rose.

Toute information concernant les allées et venues de la jeune Cédrika Provencher, ou tout autre renseignement susceptible d’aider les policiers à la retrouver, peuvent être communiqués sans frais au 1 800 659-4264.

La Sûreté du Québec demande la collaboration de la population pour diffuser l’affiche concernant la récompense dans le dossier de l'enlèvement de Cédrika Provencher.

http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/2007/20070803_01.html

http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/2007/20070803_01.html

20:09 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : noel sans cedrika provencher | Commentaires (0) |  Facebook |

AIDE ET SOUTIEN

Aide et soutien

SOURCE.....

http://www.peres-separes.qc.ca/AideSoutien/AideSoutien_Mediation.html

http://www.peres-separes.qc.ca/AideSoutien/AideSoutien_Mediation.html


 

Médiation, Droit & Protection de l'Enfant :

  • Information & Auto-Représentation juridique (gratuit)

    • Pères Séparés : (514) 254-6120
    • Regroupement des Familles Monoparentales et Recomposées de Laval: (450) 622-0524
    • Educaloi : www.educaloi.qc.ca/EDU_Portail/00_Accueil/
    • Clinique d'information juridique McGill : (514) 398-6792
    • Jurisprudence: www.jugements.qc.ca
    • Ministère de la Justice du Québec : www.justice.gouv.qc.ca/francais/themes/mariage.htm
    Les sujets suivants sont traités sur le site du ministère :
    •  

      • Mariage et divorce
      • Demande conjointe de divorce sur projet d'accord
      • Filiation
      • Mariage
      • Médiation familiale
      • Patrimoine familial
      • Pension alimentaire pour enfants (modèle québécois)
      • Pension alimentaire (requête en exemption)
      • Séparation et divorce
      • Union civile
      • Union de fait
  • Médiation familiale :

    • Association de Médiation Familiale du Québec/Région de Montréal : (514) 990-4011
    • Médiation familiale Canada : (519) 585-3118; www.fmc.ca
  • Direction de la Protection de la Jeunesse:

    • 01 Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent :(418) 723-1255
    • 02 Les Centres jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean : (418) 549-4853 poste 3120
    • 03 Centre jeunesse de Québec : (418) 661-6951 poste 1519
    • 04 Les Centres jeunesse de la Mauricie et du Centre-du-Québec : (819) 378-5481
    • 05 Le Centre jeunesse de l'Estrie : (819) 822-2727
    • 06 Les Centres jeunesse de Montréal : (514) 896-3104
    • 06 Les Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw : (514) 989-1885
    • 07 Les Centres jeunesse de l'Outaouais : (819) 771-6631
    • 08 Le Centre jeunesse de l'Abitibi-Témiscamingue : (819) 732-3244
    • 09 Le Centre jeunesse Côte-Nord : (418) 589-9927
    • 11 Le Centre jeunesse Gaspésie/Les-Îles : (418) 368-1803
    • 12 Les Centres jeunesse Chaudière-Appalaches : (418) 837-9331
    • 13 Centre jeunesse de Laval : (450) 975-3867
    • 14 Les Centres jeunesse de Lanaudière : (450) 756-4555
    • 15 Le Centre jeunesse des Laurentides : (450) 436-7607 poste 2241
    • 16 Les Centres jeunesse de la Montérégie : (450) 928-5136
    • 17 Centre de santé Tulattavik : (819) 964-2905
    • 17 Centre jeunesse Inuulitslvlk/Baie d'Hudson : (819) 988-2355
    • 18 CSS Cri/Baie James : (819) 855-2844 poste 5231
    • Association des centres Jeunesse du Québec : www.acjq.qc.ca

  • Visites et échanges d'enfants supervisés, centres accrédités par le Centre Jeunesse de Montréal/Institut Universitaire:

    • Montréal/Petite-Jonction: (514) 896-1409
    • Montréal/Maison des Familles de Mercier-Est: (514) 354-6044
    • Montréal/Répit-Providence: (514) 254-3170; repitprovidence@qc.aira.com

  • Visites et échanges d'enfants supervisés - Membres de la Fédération des organismes comunautaires Famille (450) 466-2538:

    • 06 Montréal-Centre/Ville St-Laurent - Maison de la famille P.B. de Noailles: (514) 337-1522
    • 06 Montréal-Centre/Montréal - Petite-Jonction: (514) 896-1409
    • 14 Lanaudière/Lanoraie - Action Famille Lanoraie: (450) 887-2624
    • 14 Lanaudière/Repentigny - (450) 582-2677
    • 16 Montérégie/Chambly - Carrefour Familial du Richelieu: (450) 447-9969
    • 16 Montérégie/VAlleyfield - Maison familiale de VAlleyfield: (450) 373-9116
    • 16 Montérégie/Knowlton - Le Parenfant: (450) 242-2131
    • 16 Montérégie/Longueuil - Saint-Hyacinthe - Acton Vale/Le Petit Pont : (450) 448-3732; 1 (866) 773-2225; (450) 773-2225
    • 16 Montérégie/Granby - Maison des familes Granby et région: (450) 776-2232
    • 16 Montérégie/Ormstown - Une affaire de famille: (450) 829-1145
    • 01 Bas-Saint-Laurent/Matane - Maison de la famille de Matane: (418) 562-0918
    • 01 Bas-Saint-Laurent/Rimouski - Les Rameaux: (418) 725-3434
    • 01 Bas-Saint-Laurent/Rivière-du-Loup - Maison de la famille du Grand Portage: (418) 860-4818
    • 01 Bas-Saint-Laurent/Saint-Pascal - Maison de la famille de Kamouraska: (418) 492-5993
    • 02 Saguenay-Lac-Saint-Jean/Chicoutimi - Maison de la famille de Chicoutimi: (418) 698-3057
    • 03 Québec/Pont-Rouge - CERF Volant de Portneuf: (418) 873-4557
    • 03 Québec/Charlesbourg - Maison de la famille DAC: (418) 623-5705
    • 03 Québec/Limoilou - Maison de la famille DVS: (418) 523-0472
    • 03 Québec/Québec - Service familial d'accompagnement supervisé: (418) 521-2104
    • 04 Mauricie-Centre-du-Québec/Shawinigan - Maison de la famille Centre de la Mauricie: (819) 539-8156
    • 04 Mauricie-Centre-du-Québec/Trois-Rivières Ouest - Maison de la famille Chemin du Roy: (819) 693-7665
    • 04 Mauricie-Centre-du-Québec/Trois-Rivières - Maison de la famille de Trois-Rivières: (819) 691-0387
    • 04 Mauricie-Centre-du-Québec/Louiseville - Maison de la famille Bassin de Maskinongé: (819) 228-8888
    • 05 Estrie/Lac Mégantic - Maison de la famille du Granit: (819) 583-1824
    • 05 Estrie/Sherbrooke - La Ligue pour l'enfance de l'Estrie: (819) 563-8774
    • 07 Outaouais/Hull - Association des familles monoparentales et recomposées de l'Outaouais: (819) 771-3269
    • 08 Abitibi-Témiscamingue/Amos - Maison de la famille d'Amos: (819) 727-2054
    • 08 Abitibi-Témiscamingue/Rouyn - Maison de la famille de Rouyn Noranda: (819) 764-5243
    • 09 Côte-Nord/Baie Comeau - Service de supervision de droits d'accès: (418) 589-2119
    • 11 Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine/Gaspé - Parent-Enfant: (418) 368-6028
    • 12 Chaudière-Appalaches/St-Georges - Maison de la famille Beauce-Etchemins: (418) 228-9192
    • 12 Chaudière-Appalaches/St-Appolinaire - Maison de la famille de Lotbinière: (418) 881-3486
    • 12 Chaudière-Appalaches/Lévis - Maison de la famille R.E.V.: (418) 835-5926
    • 17 Nunavik/Drummondville - Maison de la famille Drumond inc.: (819) 478-9307

  • Filiation & État civi & Commission d'accès à l'informationl:

    • Directeur de l'état civil/Montréal : (514) 864-3900; 1(800) 567-3900; www.etatcivil.gouv.qc.ca
    • Directeur de l'état civil/Québec : (418) 643-3900; 1(800) 567-3900; www.etatcivil.gouv.qc.ca
    • Test d'ADN/Helix Biotech : (514) 272-5545; 1 (800) 565-4505
    • Test d'ADN/PRO-DNA : (514) 253-9998; 1(877)236-6444; www.proadn.com
      Commision d'accès à l'information/Montréal : (514) 873-4196; www.cai.gouv.qc.ca
    • Commission d'accès à l'information/Québec : (418) 518-7741; www.cai.gouv.qc.ca

  • Défense de droit :
  •  
    • Commission canadienne des droits de la personne : (514) 283-5218
    • Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse : 1 (800) 361-6477; (514) 873-5146
    • Ligue des droits et libertés : (514) 849-7717; (418) 522-4506
    • Protecteur du citoyen/Montréal : 1-800-361-5804; (514) 873-2032; www.ombuds.gouv.qc.ca (problèmes qui concernent les services du gouvernement du Québec)
    • Protecteur du citoyen/Québec : 1 (800) 463-5070; (418) 643-2688; www.ombuds.gouv.qc.ca (problèmes qui concernent les services du gouvernement du Québec)
    • Montréal/Fathers-4-Justice: (514) 529-9405
    • Montréal/Sauvegarde des Droits de l'Enfant : (514) 593-4303; 1 (800) 361-8453
    • Montréal/Content d'être un gars-Glad to be a guy: www.garscontent.com
    • Québec/L'Après-Rupture : 1 (866) 624-7272
    • Trois-Rivières/Groupe Action des Pères pour le maintien des liens Familiaux inc (819) 370-3984; www.itr.qc.ca/papa-egalement
    • Outaouais/Entraide pères-enfant séparés : (819) 920-0352; www.travel-net.com/~pater/index.htm
    • Égalitariste: egalitariste2003@yahoo.ca; www.egalitariste.org
    • Association G.R.A.N.D. (grands-parents) : (514) 846-0574
    • Cangrands : (613) 474-0035; www.cangrands.com
    • Action des Nouvelles Conjointes du Québec (ANCQ) : (418) 847-3176
    • Association des grands-parents du Québec: (418) 745-6110; (418) 529-2355; www.grands-parents.qc.ca


  • Enlèvement international d'enfants (+organisation ou protection d'un droit de visite international) :
  •  
    • Le Réseau Enfants Retour Canada : (514) 843-4333; www.missingchildren.ca; www.enfantsretour.ca
    • Direction du droit administratif/Ministère de la justice du Québec; (418) 646-1696; www.justice.gouv.qc.ca/francais/ministere/dossiers/eie/eie.htm
    • Assistance aux Canadiens voyageant à l'étranger : www.voyage.gc.ca


  • Avocats/Aide juridique et Services de référence:
  •  
    • Association des Avocats en Droit Familial du Québec : (514) 954-3471
    • Barreau du Québec/Montréal : (514) 866-2490; www.barreau.qc.ca
    • Barreau du Québec/Québec : (418) 529-0301; www.barreau.qc.ca
    • Barreau du Québec/Laval : (450) 686-2958; www.barreau.qc.ca
    • Barreau du Québec/Longueuil : (450) 468-2609; www.barreau.qc.ca
    • Barreau du Québec/Ailleurs au Québec : 1 (800) 361-8495; www.barreau.qc.ca
    • Centre communautaire juridique/Montréal : (514) 864-2111
    • Centre communautaire juridique/Montréal (section immigration) : (514) 948-3671;
    • Centre communautaire juridique/Montréal (section criminelle et pénale ) : (514) 842-2233
    • Centre communautaire juridique/Montréal (section jeunesse) : (514) 864-9833
    • Centre communautaire juridique/Montréal - Centre-Sud : (514) 864-7313
    • Centre communautaire juridique/Montréal - Côte-des-Neiges : (514) 864-7666
    • Centre communautaire juridique/Montréal - Crémazie : (514) 864-4828
    • Centre communautaire juridique/Montréal - Maisonneuve-Mercier : (514) 864-6644
    • Centre communautaire juridique/Montréal - Sud-Ouest : (514) 864-9437
    • Centre communautaire juridique/Montréal - Pointe Saint-Charles - Petite-Bourgogne : (514) 933-8432
    • Centre communautaire juridique/Montréal-Nord : (514) 864-8833
    • Centre communautaire juridique/Rive-Sud : (450) 928-7655
    • Centre communautaire juridique/Laurentides-Lanaudière : (450) 431-1122
    • Centre communautaire juridique/Brossard : (450) 671-3061
    • Centre communautaire juridique/Chateauguay : (450) 691-4325
    • Centre communautaire juridique/Cowansville : (450) 263-5458
    • Centre communautaire juridique/Granby : (450) 776-7157
    • Centre communautaire juridique/Joliette : (450) 759-2500
    • Centre communautaire juridique/Lachute : (450) 562-2462
    • Centre communautaire juridique/Laval : (450) 680-6210
    • Centre communautaire juridique/Laval (section criminelle et jeunesse) : (450) 680-6550
    • Centre communautaire juridique/Longueuil (section civile ) : (450) 928-7659
    • Centre communautaire juridique/Longueuil (section criminelle et jeunesse) : (450) 928-7666
    • Centre communautaire juridique/Repentigny : (450) 581-8691
    • Centre communautaire juridique/Saint-Eustache : (450) 472-0134
    • Centre communautaire juridique/Saint-Hyacinthe : (450) 778-6623
    • Centre communautaire juridique/Saint-Jean-sur-Richelieu : (450) 347-5000
    • Centre communautaire juridique/Saint-Jérôme : (450) 436-5712
    • Centre communautaire juridique/Sainte-Thérèse : (450) 435-6509
    • Centre communautaire juridique/Salaberry-de-Valleyfied : (450) 370-3064
    • Centre communautaire juridique/Sorel : (450) 742-0448
    • Centre communautaire juridique/Terrebonne : (450) 492-1535
    • Centre communautaire juridique/Vaudreuil-Dorion : (450) 455-327
    • Centre communautaire juridique/Québec : (418) 627-4019
    • Centre communautaire juridique/Bas St-Laurent - Gaspésie : (418) 722-4422
    • Centre communautaire juridique/Côte-Nord : (418) 964-8110
    • Centre communautaire juridique/Chicoutimi - Lac-St-Jean - Saguenay : (418) 543-7783
    • Centre communautaire juridique/Alma : (418) 668-7917
    • Centre communautaire juridique/Amqui : (418) 629-4404
    • Centre communautaire juridique/Baie-Comeau : (418) 294-8793
    • Centre communautaire juridique/Baie Trinité : (418) 939-2226
    • Centre communautaire juridique/Cabano : (418) 854-2206
    • Centre communautaire juridique/Chandler : (418) 689-3388
    • Centre communautaire juridique/Charlesbourg : (418) 528-8525
    • Centre communautaire juridique/Chibougamau, Mistassini, Nemaska, Waswanipi : (418) 748-2686
    • Centre communautaire juridique/Disraeli : (418) 449-3513
    • Centre communautaire juridique/Dolbeau-Mistassini : (418) 276-3951
    • Centre communautaire juridique/Escoumins - Forestville: (418) 587-4474
    • Centre communautaire juridique/Gascons : (418) 396-2572
    • Centre communautaire juridique/Gaspé : (418) 368-3358
    • Centre communautaire juridique/Jonquière : (418) 547-2644
    • Centre communautaire juridique/Îles-de-la-Madeleine : (418) 986-4143
    • Centre communautaire juridique/La Baie : (418) 544-8211
    • Centre communautaire juridique/La Malbaie : (418) 665-6417
    • Centre communautaire juridique/La Pocatière : (418) 856-5151
    • Centre communautaire juridique/Lac-Etchemin : (418) 625-8001
    • Centre communautaire juridique/Lévis : (418) 833-1740
    • Centre communautaire juridique/Matane : (418) 566-2121
    • Centre communautaire juridique/Matapédia : (418) 865-2221
    • Centre communautaire juridique/Montmagny : (418) 248-3230
    • Centre communautaire juridique/New Richmond : (418) 392-4458
    • Centre communautaire juridique/Pasbébiac : (418) 752-2572
    • Centre communautaire juridique/Percé : (418) 782-2572
    • Centre communautaire juridique/Québec - La Haute-Ville : (418) 643-4167
    • Centre communautaire juridique/Québec - Limoilou : (418) 643-3334
    • Centre communautaire juridique/Québec - Saint-Roch : (418) 643-8295
    • Centre communautaire juridique/Québec (sectionc criminelle ) : (418) 643-4163
    • Centre communautaire juridique/Québec (section jeunesse) : (418) 643-1235
    • Centre communautaire juridique/Rimouski : (418) 722-4477
    • Centre communautaire juridique/Rivière-du-Loup : (418) 862-1522
    • Centre communautaire juridique/Roberval (418) 275-3152
    • Centre communautaire juridique/Sacré-Coeur : (418) 236-4754
    • Centre communautaire juridique/Saint-Georges-de-Beauce : (418) 226-3351
    • Centre communautaire juridique/Saint-Joseph-de-Beauce : (418) 397-7288
    • Centre communautaire juridique/Saint-Pascal : (418) 492-1223
    • Centre communautaire juridique/Sainte-Anne-des-Monts : (418) 763-5501
    • Centre communautaire juridique/Sept-Îles : (418) 964-8110
    • Centre communautaire juridique/Thetford-Mines : (418) 338-2133
    • Centre communautaire juridique/Trois-Pistoles : (418) 851-1111
    • Centre communautaire juridique/Abitibi-Témiscamingue : (819) 732-5215
    • Centre communautaire juridique/Mauricie - Bois-Francs : (819) 379-4175
    • Centre communautaire juridique/Amos : (819) 732-5215
    • Centre communautaire juridique/Outaouais : (819) 772-3011
    • Centre communautaire juridique/Asbestos : (819) 879-5402
    • Centre communautaire juridique/Aylmer : (819) 684-0333
    • Centre communautaire juridique/Baie d'Hudson : (819) 874-3202
    • Centre communautaire juridique/Baie d'Ungava : (819) 964-2333
    • Centre communautaire juridique/Baie James : (819) 874-3202
    • Centre communautaire juridique/Buckhingham : (819) 986-6733
    • Centre communautaire juridique/Coaticook : (819) 849-6366
    • Centre communautaire juridique/Drummondville : (819) 472-5423
    • Centre communautaire juridique/Gatineau : (819) 568-0990
    • Centre communautaire juridique/Hull : (819) 778-1147;
    • Centre communautaire juridique/Hull (section civile ) : (819) 772-3011
    • Centre communautaire juridique/Hull (section criminelle) : (819) 772-3084
    • Centre communautaire juridique/Hull (section famille-jeunesse) : (819) 772-3013
    • Centre communautaire juridique/Kuujjuaq : (819) 964-2333
    • Centre communautaire juridique/La Sarre : (819) 333-2335
    • Centre communautaire juridique/La Tuque : (819) 523-4549
    • Centre communautaire juridique/Lac-Mégantic : (819) 583-1214
    • Centre communautaire juridique/Louiseville : (819) 228-3532
    • Centre communautaire juridique/Magog : (819) 843-4555
    • Centre communautaire juridique/Maniwaki : (819) 449-4800
    • Centre communautaire juridique/Matagami : (819) 732-5215
    • Centre communautaire juridique/Mont-Laurier : (819) 623-2827
    • Centre communautaire juridique/Richmond : (819) 826-5040
    • Centre communautaire juridique/Rouyn-Noranda : (819) 762-2301
    • Centre communautaire juridique/Saint-André-Avellin : (819) 983-7341; 1 (877) 663-8166
    • Centre communautaire juridique/Sainte-Agathe : (819) 326-6111
    • Centre communautaire juridique/Senneterre : (819) 732-5215
    • Centre communautaire juridique/Shawinigan : (819) 536-5638
    • Centre communautaire juridique/Sherbrooke (section civile ) : (819) 563-6122
    • Centre communautaire juridique/Sherbrooke (section criminelle et jeunesse) : (819) 563-4721
    • Centre communautaire juridique/Témiscaming : (819) 629-5717
    • Centre communautaire juridique/Trois-Rivièers : (819) 379-3766
    • Centre communautaire juridique/Val-d'Or : (819) 825-6930
    • Centre communautaire juridique/Val-d'Or (bureau du Nord) : (819) 874-3202
    • Centre communautaire juridique/Victoriaville : (819) 758-1568
    • Centre communautaire juridique/Ville-Marie : (819) 629-2314
    • Centre communautaire juridique/Windsor : (819) 845-5583
    • Centre communautaire juridique/Stanstead : (800) 967-5717
    • Centre communautaire juridique/Campbell's Bay : (877) 639-0740
    • Centre communautaire juridique/Service gratuit de consultation téléphonique (matière criminelle ou pénale)/Estrie : (819) 563-4721
    • Centre communautaire juridique/Service gratuit de consultation téléphonique (matière criminelle ou pénale)/Montréal et Laval - adultes : (514) 842-2244
    • Centre communautaire juridique/Service gratuit de consultation téléphonique (matière criminelle ou pénale)/Montréal et Laval - jeunesse : (514) 864-9929
    • Centre communautaire juridique/Service gratuit de consultation téléphonique (matière criminelle ou pénale)/Ailleurs au Québec : 1 (800) 842-2213
        • Le Détecteur de Vérité Inc. : (514) 983-0148
        • Jacques Landry, polygraphe : (514) 895-3274

      19:58 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans DIVERS | Lien permanent | Tags : aide et soutien | Commentaires (0) |  Facebook |

      24/11/2007

      BONNE NOUVELLE...Alerte AMBER

      BONNE NOUVELLE....

      ALERTE  AMBER....

      LE JOURNAL DE MONTRÉAL

      VENDREDI 2  NOVEMBRE 2007

      LE   BÉBÉ  RETROUVÉ....

      UNE SUSPECTE EST ARRÊTÉ APRÈS AVOIR SEMÉ L ÉMOI...

      SUDBURY ...ONTARIO....CANADA

      UN POUPON ENLEVÉ 

      DANS UN HOPITAL DE SUDBURY A  ÉTÉ RETOURNÉ

      A  SA MÈRE EN SOIRÉE,

      METTANT FIN À UNE ALERTE AMBER

      QUI A MOBILISÉ LES FORCES POLICIÈRES À TRAVERS

      LA  PROVINCE DE  L ONTARIO ...

      LE BÉBÉ ÉTAIT EN SANTÉ

      ET LA FEMME ACCUSÉE D AVOIR KIDNAPPÉ

      LE NOUVEAU-NÉE  D UN  JOUR A  ÉTÉ ARRÊTÉE

      PRES DE  KIRLAND LAKE....

      LA POLICE DE SUDBURY AVAIT ÉMIS UNE ALERTE AMBER

      POUR LE NOUVEAU-NÉE APRÈS

      QU'ON EUT RAPPORTÉ SA DISPARITION DE  L HOPITAL ST.JOSEPH ............................................

      18:11 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : bonne nouvelles alerte amber | Commentaires (0) |  Facebook |

      Alerte AMBER

      Alerte AMBER

      Qu'est-ce que le programme d'alerte AMBER?

      Chaque province du Canada a un programme d'alerte AMBER.

      Dans votre province, le programme d'alerte AMBER est un programme innovateur mis en place dans toute la province en partenariat avec les services de police, les télédiffuseurs, les stations de radio et le grand public visant à retrouver des enfants victimes d'enlèvement.

      Le programme donne de l'information immédiate et à jour sur un enlèvement par le truchement des médias à grande diffusion et demande l'aide du public afin de retrouver l'enfant rapidement et en toute sécurité.

      Le programme d'alerte AMBER est un plan complet qui répond rapidement et de façon coordonnée aux enlèvements d'enfants dans votre province.

      Il s'agit d'un progarmme volontaire et concerté entre les services de police et les societé de diffusion locales visant à envoyer une alerte d'urgence au public lorsqu'un enfant a été enlevé et que l'on croit que sa vie est en danger.

      L'alerte AMBER ne peut être activée que par un membre désigné d'un service policier ayant reçu l'autorisation de le faire et elle ne doit servir que dans les cas très graves d'enlèvement d'enfants.

      Lignes directrices sur le programme d'alerte AMBER:

      • Seule la police peut activer l'alerte AMBER.

      • L'alerte AMBER ne doit être utilisée que dans les cas les plus graves et les plus urgents.

      Critères pour l'activation de l'alerte AMBER

      1. La police doit avoir confirmé qu'un enlèvement a eu lieu.

      2. La victime est un enfant ou une personne de moins de 18 ans(l'âge peut varier selon la loi de la province concernée). Quelques juridictions incluent les adultes ayant une déficience mentale ou physique prouvée.

      3. Il y a une raison de croire que la victime est en danger de se voir infliger des blessures graves.

      4. Des renseignements se rapportant à l'enlèvement existent et ces renseignements pourraient aider à retrouver la victime s'ils étaient diffusés. (Exemple: description du véhicle du suspect, numéro de plaque d'immatriculation, le suspect est connu).

      Si la situation ne répond pas à ces critères, il ne faut PAS activer l'alerte AMBER.

      source...

      http://www.ourmissingchildren.gc.ca/omc/news/amber_f.htm

      http://www.ourmissingchildren.gc.ca/omc/news/amber_f.htm

      17:27 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : alerte amber | Commentaires (0) |  Facebook |

      11/11/2007

      20 000 parents font ficher leurs enfants

      CARNET D IDENTIFICATION D ENFANT

      DANS  LE POST  SUIVANT....

      A  FAIRE IMPRIMER....

      20 000 parents font ficher leurs enfants

       

      Le lundi 15 octobre 2007

       

       

       

      20 000 parents font ficher leurs enfants


      L'agent Julie Prince Dagenais essuie les doigts de Justin Bélanger, 8 ans, après avoir pris ses empreintes digitales dans un restaurant McDonald's. Le SPVM organisait, dimanche, une opération d'identification où les enfants pouvaient recevoir un carnet comprenant leurs empreintes digitales et leur photo.
      Photo François Roy, La Presse

      Violaine Ballivy

      La Presse

      Voilà maintenant plus de 10 semaines que les parents de Cédrika Provencher sont sans nouvelles de leur fille. Un cauchemar qui s'éternise et qui, au passage, marque profondément les parents de toute la province. Hier, près de 20 000 personnes auraient fait prendre la photo et les empreintes digitales de leur enfant à l'occasion de la sixième journée nationale d'identification. Du jamais vu.

      À Montréal, les premiers parents sont arrivés dès 9h30 dans l'un des 150 points de rendez-vous donnés par l'organisme Enfant Retour, pour y rencontrer des policiers et y recevoir un carnet d'identité pour leurs petits. À midi, leur nombre avait déjà surpassé celui atteint pendant toute la journée l'an dernier. La disparition très médiatisée de Cédrika Provencher, 10 ans, le 31 juillet dernier, a laissé des traces bien au-delà de la Mauricie.

      «Bien sûr que c'est pour cela que je suis venue. C'est horrible ce que les parents de Cédrika vivent en ce moment, et je veux tout faire pour éviter de vivre une pareille situation. Ma petite-fille est très belle, elle pourrait bien attirer un esprit malveillant elle aussi...» a expliqué hier Raymonde Tremblay, résumant des appréhensions maintes fois formulées.


      Grande sensibilisation


      Enfant Retour, organisme consacré à la recherche des enfants portés disparus, prévoyait hier en fin de journée une augmentation d'au moins 20% du nombre de participants par rapport à l'an dernier.

      Depuis le mois d'août, les policiers ont noté que les parents, soucieux, se manifestent plus souvent qu'à l'habitude. «On reçoit plus d'appels. Au bureau, dans les écoles, partout on sent que les gens sont très sensibles», remarque Stéphane Bélanger, commandant du poste 31, situé près du marché Jean-Talon, à Montréal. «Il ne faut pas avoir peur de parler de la disparition de Cédrika, surtout avec les enfants, parce que c'est essentiel pour la prévention.» L'occasion est idéale, dit-il, pour rappeler aux enfants quelques règles élémentaires de prudence, comme éviter de jouer seul, même le jour, et ne jamais divulguer d'information personnelle sur l'Internet.

      Les services policiers recommandent aussi aux parents de toujours garder sur eux une photo couleur récente de leurs enfants accompagnée de leurs mensurations, de leur groupe sanguin et d'autres données médicales de base.

      «Ces informations peuvent permettre de lancer les recherches beaucoup plus rapidement. Mais quand un enfant disparaît, les parents sont émotifs et ne sont pas toujours capables de les fournir facilement, d'où l'importance de les noter d'avance», explique Pina Arcamone, porte-parole d'Enfant-Retour Québec.

      N'empêche que, puisque 80% des enfants désertent la maison de leur plein gré, les policiers ont sans cesse rappelé aux parents, hier, que le plus important est encore de maintenir une bonne communication avec leurs enfants. Ils devraient notamment connaître les noms et numéros de téléphone de leurs amis pour que, en cas de fugue, on puisse joindre ceux-ci rapidement.

      En 2006, 86% des 7317 mineurs portés disparus au Québec ont été retrouvés en moins de sept jours. La majorité des autres manquent toujours à l'appel. Les cas d'enlèvement par un étranger ne constituent que 1% des disparitions.

      http://www.enfant-retourquebec.ca/

      http://www.enfant-retourquebec.ca/

      SOURCE....

      http://www.cyberpresse.ca/article/20071015/CPACTUALITES/710150679/6687/CPACTUEL06

      http://www.cyberpresse.ca/article/20071015/CPACTUALITES/7...

      04:43 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans DIVERS | Lien permanent | Tags : 20 000 parents font ficher leurs enfants | Commentaires (0) |  Facebook |

      31/10/2007

      CÉDRIKA PROVENCHER

      cedrika vidéo

      pour voir le vidéo...

      http://lcn.canoe.ca/cgi-bin/player/video.cgi?file=/lcn/ac...

       

      http://lcn.canoe.ca/cgi-bin/player/video.cgi?file=/lcn/actualite/faits_divers/20070926_therriault2.wmv

       

      À la recherche de Cédrika Provencher

      3 août 2007

      Le Service des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec et le Service de la Sécurité publique de Trois-Rivières demandent la collaboration de la population afin de retrouver Cédrika Provencher, 9 ans, disparue de Trois-Rivières depuis le mardi 31 juillet 2007. La fillette a été aperçue pour la dernière fois au coin des rues Descheneaux et Chapais à Trois-Rivières par deux dames à qui elle aurait dit chercher un petit chien pour une personne inconnue.

      Description physique

      • Race : blanche
      • Taille : 1,52 m
      • Poids : 31 kg
      • Cheveux : bruns roux longs et ondulés
      • Yeux : bruns

      Elle a le teint pâle avec des taches de rousseur. Malgré ses 9 ans, elle paraît avoir 11 ans.

      Au moment de sa disparition, elle portait une robe soleil vert lime, des sandales de plage vertes et un casque de vélo Super Cycle de couleur rouge bourgogne. Elle portait au bras gauche une montre bracelet noire au contour rose.

      Toute information concernant les allées et venues de la jeune Cédrika Provencher, ou tout autre renseignement susceptible d’aider les policiers à la retrouver, peuvent être communiqués sans frais au 1 800 659-4264.

      La Sûreté du Québec demande la collaboration de la population pour diffuser l’affiche concernant la récompense dans le dossier de l'enlèvement de Cédrika Provencher. Pour télécharger ou imprimer, cliquez sur le lien suivant :

       

      http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/20...

       

      http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/2007/20070803_01.html

      15:05 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans DISPARITIONS | Lien permanent | Tags : c drika provencher | Commentaires (0) |  Facebook |

      Alerte AMBER

      DESCRIPTION

      D UNE....  ALERTE AMBER

      Alerte AMBER

      L’Alerte AMBER (Alerte Médiatique But Enfant Recherché) a été implantée au Québec le 26 mai 2003.

      Lors d’un enlèvement, chaque minute compte : c’est pourquoi la collaboration des médias et des citoyens devient indispensable au travail des policiers. C’est là le but de l’Alerte AMBER, qui est déclenchée lorsque la gravité et l’extrême urgence concernant l’enlèvement d’un enfant de moins de 18 ans le justifient.

      CRITÈRES

      Ces quatre critères doivent être présents, simultanément et sans exception, pour qu’une Alerte AMBER soit déclenchée par des services policiers :

      1. L’enlèvement vise un enfant de moins de 18 ans.
      2. Les policiers ont des motifs raisonnables de croire que l’enfant disparu a été victime d’un enlèvement.
      3. Les policiers ont aussi des motifs de croire que la sécurité physique ou la vie de cet enfant est sérieusement en danger.
      4. Des informations permettraient de localiser l’enfant, le suspect et/ou le véhicule utilisé par le suspect.

      FONCTIONNEMENT

      Lorsque les quatre criteres sont remplis, le SPVM ou l’un de ses partenaires policiers peut déclencher une Alerte AMBER.

      • Simultanément, tous les panneaux d’affichage du ministère des Transports du Québec diffusent les messages du SPVM ou d’un autre service policier. De plus, les contrôleurs routiers de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) contribuent à la recherche.
      • Les stations de télévision et de radio diffusent une description de l’enfant, du ravisseur et/ou du véhicule du ravisseur. L’alerte demande aux auditeurs et téléspectateurs de communiquer immédiatement au 9-1-1 toute information pouvant mener à l’enfant ou au suspect.
        • À la radio, les informations sont diffusées toutes les vingt minutes, durant deux heures, ou moins, si l’enfant est retrouvé.
        • À la télévision, les informations sont diffusées sur une bande défilante, sans interruption, pendant deux heures. Après ce délai, la bande défilante est retirée. Néanmoins, les policiers continueront d’informer la population en utilisant les moyens de communication habituels.

      PARTENARIAT

      Le fonctionnement de l’Alerte AMBER est possible grâce à la collaboration des organisations suivantes :

      HISTORIQUE

      Le programme « AMBER Alert » est né en 1996 aux États-Unis, à la suite d’une tragédie survenue dans la ville d’Arlington, au Texas. Amber Hagerman, une fillette de 9 ans, a été enlevée alors qu’elle jouait dans un parc près de chez elle. Quatre jours plus tard, Amber était retrouvée morte, bien qu’un citoyen ait décrit le suspect et son véhicule aux policiers.

      Plusieurs citoyens ont alors suggéré aux médias de diffuser, dans des cas semblables, une alerte médiatique pour aviser la population. Le 30 avril 2003, le « AMBER Alert Bill » a légiféré son application uniforme dans tous les États américains.

      Le programme « AMBER Alert » signifie : « America’s Missing: Broadcast Emergency Response ».

      SOURCE...

      Service de police de la Ville de Montréal

      http://www.spvm.qc.ca/fr/service/1_4_2_6_Alerte-amber.asp

      http://www.spvm.qc.ca/fr/service/1_4_2_6_Alerte-amber.asp

      06:34 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Général | Lien permanent | Tags : alerte amber | Commentaires (0) |  Facebook |

      29/10/2007

      ENLEVEMENT INTERNATIONAL...QUE FAIRE ?

      quelques conseils


      Petit guide sur les procédures à prendre en cas d'enlèvement international d'enfant

      La Convention de La Haye (La Hague)

      La convention internationale de La Haye, regroupant 191 pays a défini une charte des droits internationaux des enfants.

      Les deux clauses les plus importantes portent sur:

      1. L'enlèvement international;

      2. Le droit d'accès de l'enfant à ses deux parents.

      Le fonctionnement

      Les pays signataires ont le devoir de maintenir une autorité centrale pour faire appliquer ces droits.

      Au Québec il s'agit d'un bureau au sein du Ministère de la justice du Québec.

      Au États-Unis, le congrès à mandaté le NCMEC (National Center for Missing and Exploited Children).

      Si vous possédé une preuve que ces droits sont bafoués (ordre de la cour non respecté, enlèvement parental), vous pouvez obtenir le support de l'autorité centrale de votre pays.

      Pour qu'un enlèvement soit considéré comme tel, il faut que l'enfant ai été changé de pays.
      L'autorité centrale de votre pays est chargée des communications avec l'autorité centrale du pays où l'enfant se trouve actuellement.

      Une aide peux vous être octoyé si vos revenus sont sous le seuil établit dans le pays où des procédures judiciaires doivent être prises.

      Dans le cas d'enlevement, on vous aidera à retrouver l'enfant. Lorsqu'on le localise, une lettre est envoyé à l'autre parent l'invitant à établir des visites volontaires. Si l'autre parent refuse, un support juridique est offert.

      L'aide consiste à vous assiter dans la recherche d'un avocat.  L'avocat représentera le parent qui à fait la demande d'aide et non l'enfant.

      Les procédures peuvent être civile ou criminelle.  Généralement on demande des droits de visite à la cour.  Les procédures criminelles sont risquées en ce sens que l'accusé pourra vouloir fuir.

      La convention de la Haye n'est ni connu ni nécessairement respectée par les juges des cours familliales.  Un juge peux être inconscient de ces droits internationaux de l'enfant.

      Il est impératif et explicitement recommandé dans la convention  de reduire au maximum les délais d'actions. Mais dans les faits, il en va tout autrement.  On peut facilement compter de trois à dix mois de délais avant de passer en cour.


      Liens

      Convention de la Haye
      www.commission-droits-homme.fr/presentationcncdh_fr/CIDE.html

      www./home.dmv.com/~hotwired/Worldlinks.htm

      www.ohchr.org/english/law/crc-ratify.htm

      Autorité centrale du Québec
      www.justice.gouv.qc.ca/francais/programmes/eie/autorite.htm

      Programmes et services du Ministère de la justice du Québec
      www.justice.gouv.qc.ca/francais/programmes/eie/eie.htm

      USA Justice departement
      http://travel.state.gov/family/abduction.html

      Ncmec
      www.ncmec.org/

      Sos enlevement international d'enfant
      http://seie.org/

      France

      Sur les conventions et textes fondateurs bafoués au quotidien par la France/
      International conventions daily mocked by France

      Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés Fondamentales

      http://conventions.coe.int/treaty/FR/Treaties/Html/005.htm

      Déclaration Universelle des Droits de l'Homme
      http://www.unhchr.ch/udhr/lang/frn.htm

      Convention Internationale Relative aux Droits de l'Enfant
      http://www.unhchr.ch/french/html/menu3/b/k2crc_fr.htm

      Convention de la Haye sur les Enlèvements d'Enfants
      http://www.hcch.net/f/conventions/text28f.html

      Un rapport des nations unies sur les droits de l'enfant en France
      http://www.unhchr.ch/pdf/chr59/79add2AV.pdf

      Site sur les droits de l'homme
      http://www.hrni.org/index_flash.html

      Sur les rapts parentaux / Parental abduction
      http://bouclier.org/
      http://www.fredi.org/
      http://911sos.dyndns.org/
      http://www.marcetcorine.be/
      http://www.kimaid.org/~k/cadre2.htm
      http://www.manuassociation.org/
      http://www.missingchildren.ca/Default.htm?NL=2
      http://www.reseauparents.ch/Rapport1NanF.html
      http://www.deltabravo.net/custody/pas-goldwater.htm
      http://www.reseauparents.ch/SAP.html
      http://pasf.free.fr/
      http://membres.lycos.fr/alienationparentale/forum.html


      Exemples de cas

      L'histoire de Johanna et Lois Cohen de la France
      http://groups.msn.com/JohannaLorisCohen/bienvenue.msnw

      Leur pétition...  à signer SVP
      www.petitiononline.com/affcohen/petition.html


      Statistique

      Convention de la Haye sur les aspects civils de l’enlèvement international
      d’enfants Statistiques pour le Québec déplacement illicite ou non retour illicite
      du 1 janvier 1992 au 10 mai 1999 .  Département de la justice D.G.A.J.
       


      Merci à B.L.

      Textes et recherches:
      Mouvement Égalitariste
      © Mouvement Égalitariste - 2004

      Conception web et graphisme:
       
      Kaliana Design

      source....

      cliquez sur le lien plus  bas...

      http://www.egalitariste.org/enlevement_international.htm

      http://www.egalitariste.org/enlevement_international.htm

      16:11 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Général | Lien permanent | Tags : enlevement international que faire | Commentaires (0) |  Facebook |

      28/10/2007

      CÉDRIKA PROVENCHER

      URGENT....

      CÉDRIKA  PROVENCHER

      CÉDRIKA  PROVENCHER

      CÉDRIKA  PROVENCHER

      Je prends une chance.

      Je demande à la dernière personne

      qui a été en contact avec la petite

      Cédrika Provencher

      cedrika


      de relacher la fillette ou


      de donner des informations pour retrouver la gamine.

      La fillette demeure à Trois-Rivières.Québec.CANADA

      Je ne veux porter aucun jugement sur cette personne.

      Je veux juste que cette enfant soit remise en sécurité

      et à ses parents.

      Il n'existe aucune raison humaine de s'en prendre à elle

      ou à toutes autres enfants.

      cedrika4

      Il existe plusieurs moyens de permettre à Cédrika

      de retrouver les siens.

      Laisse-là, ce soir, dans un parc ou sur le bord du chemin et ou...

      Demande l'aide d'un négociateur pour t'aider dans ta démarche

      et ou...

      Demande l'aide d'un avocat pour te représenter.

      Ramène là toi-même. Ca va te demander beaucoup.

      Certains ne t'aimeront pas.

      Mais plusieurs vont dire ...au moins il là ramené.....


      et tu pourras recevoir de l'aide.

      Je suis convaincu

      que le juge va tenir compte de ton geste positif

      et ca va peser gros dans la balance.

      Tu peux rester caché.

      Mais donnes des informations pour aider à  retrouver Cédrika.

      Je ne sais pas pour quelles raisons la petite à été enlevé ou...


      Mais le temps passe. Il n'est jamais trop tard.

      La petite a besoins d'être rassurée,

      soignée et être retourné à ses parents.

      Comprends-tu que si tu remets la fillette.

      Les gens n'approuverons pas ton erreur.

      Mais ils seront fier que tu ais eu le cœur de sauver Cédrika.

      Sa vie est entre tes mains.

      Si tu aimes les enfants,

      c'est le temps de le prouver.

      Je te le demande.

      Une semaine c'est long.

      Trop long pour une fillette

      qui a voulu t'aider à trouver ton chien.

      cedrika3

      Maintenant, c'est à toi à l'aider à retrouver ses parents.

      Je ne pouvais regarder les nouvelles sans rien faire.

      Je te souhaite bonne chance.

      Je suis certain que tu es une bonne personne

      qui a juste fait une erreur.

      Lache la petite

      et tous les deux  vous pourrez recommencerez à vivre.

      L'important est de sauver la petite et de réparer ton erreur.

      Si je fais celâ, ce n'est pas pour l'argent.

      C'est pour montrer aux gens que ce geste est l'amour

      que les enfants recherchent.

      Ils ne recherchent rien de plus.

      Je te donne ces informations...

      Sûreté du Québec 1 800 659-4264

      Claude Poirier (négociateur) 514-598-2857

      Lien de disparition

      http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/2007/20070803_01.html

      http://www.suretequebec.gouv.qc.ca/accueil/communiques/20...

      Passez ce courriel à tous vos contacts.

      Amis, anciens contacts et même les pourriels.


      Des fois que quelqu'un connaitrait quelqu'un

      qui a entendu ou vu...


      une personne qui pourra les aider tout les deux.

      14:14 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans DISPARITIONS | Lien permanent | Tags : c drika provencher | Commentaires (0) |  Facebook |

      27/10/2007

      INFORMATIONS POUR LES PARENTS

      SÉCURITÉ - INFORMATIONS POUR LES PARENTS

      SOURCE....

      http://www.enfant-retourquebec.ca/

      http://www.enfant-retourquebec.ca/

      enfant-retourquebec.ca

      SÉCURITÉ - INFORMATIONS POUR LES PARENTS
       
      COMMENT DISCUTER DE SÉCURITÉ PERSONNELLE

      Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant parce qu’ils ne veulent pas leur faire peur ou brimer leur spontanéité. Cependant, transmettre à votre enfant les connaissances et les moyens pour se protéger lui-même est aussi important que de lui enseigner à lire et à écrire. Élever les enfants dans la ouate et les garder sur une île isolée pourrait garantir leur sécurité, mais ce n’est pas très réaliste!

      Si vous abordez le sujet de manière positive et calme, comme vous discutez des procédures en cas de feu ou des règles de sécurité à vélo, vous ne transmettrez pas vos propres peurs à votre enfant.

      Rappelez-vous d’utiliser des mots courts et simples, auxquels ils peuvent s’identifier, et de leur donner des consignes claires et appropriées à leur âge. Les enfants apprennent plus facilement lorsqu’ils s’amusent; par conséquent, conservez le ton de la conversation léger et amusant et profitez de situations quotidiennes (par exemple, une promenade dans le quartier, les vacances scolaires, une sortie au cinéma, etc.) pour renforcer les concepts de sécurité et en introduire de nouveaux.



      Le mythe de « l’étranger »

      Saviez-vous que la majorité des enlèvements et des agressions envers les enfants est perpétrée par une personne que l’enfant connaît bien et en qui il a confiance ?

      Le Réseau Enfants Retour a retiré le terme « étranger » de son vocabulaire pour les raisons suivantes :

    • Ça ne fonctionne pas! Les enfants ont besoin d’une description claire et concrète pour reconnaître un « étranger » dans leur entourage.
    • Les adultes envoient souvent des messages contradictoires lorsqu’ils disent « Ne parle pas aux étrangers ! ». Lorsque nous marchons dans la rue, combien de fois disons-nous à nos enfants de saluer les personnes que nous croisons?
    • En cas d’urgence, les enfants auront peut-être à demander de l’aide à une personne qu’ils ne connaissent pas ou qu’ils n’ont jamais vue. Les enfants doivent savoir que la plupart des adultes ont de bonnes intentions et se soucient de leur bien-être.

      Pour ces raisons, nous recommandons fortement de renforcer le principe fondamental suivant :

      Votre enfant a toujours le droit de dire « NON! » à quiconque, même à des membres de la famille, voisins, amis proches, enseignants, entraîneurs, bref dans toute situation où il se sent effrayé, inconfortable ou confus. S’il se retrouve dans l’une de ces situations, il doit dire « NON! », s’éloigner de la situation et en parler immédiatement à un adulte en qui il a confiance.



      Scénarios Que ferais-tu?

      Pour vous aider à enseigner la sécurité à votre enfant, le Réseau Enfants Retour suggère l’utilisation des scénarios Que ferais-tu? Cette technique s’avère une excellente méthode d’enseignement, car elle encourage le développement de l’habileté de résolution de problème de votre enfant. Il améliorera ainsi son autonomie et sa confiance en soi et sera en mesure de prendre des décisions sécuritaires quand il n’y aura pas d’adulte présent pour le guider.

      Vous pouvez utiliser des situations très variées, et les adapter selon l’âge et les intérêts de votre enfant et votre situation personnelle. Cliquez ici pour des exemples de Que ferais-tu?

      Enseignez à votre enfant à se poser ces 3 questions pour l’aider à prendre une décision sécuritaire lorsque vous pratiquez les scénarios Que ferais-tu? :

    • Est-ce que j’ai un bon sentiment? ou Est-ce que mon système d’alarme sonne?
    • ce que mes parents sauront où je suis? ou Est-ce que j’ai demandé la permission?
    • ce que je pourrai obtenir de l’aide en cas de pépin? ou Est-ce que j’utilise le système de copains?

      S’il répond « NON! » à une des trois questions, il doit répondre « NON! » et vous en parler d’abord.

      1 « NON! » = « NON! » sans hésitation!

    •  
      Règles de sécurité pour les enfants de 0 à 5 ans
      La règle d’or pour les jeunes enfants est donc de ne jamais les laisser sans surveillance, pas même pour une minute.
       
      Règles de sécurité pour les enfants de 6 à 12 ans
      Comme parent, vous devez évaluer les risques auxquels il pourrait faire face et vous assurer qu’il sait comment réagir de manière appropriée et sûre lorsque vous ou un autre adulte de confiance n’êtes pas là.
       
      Sécurité sur Internet
      De plus en plus d’enfants naviguent sur Internet à la maison et à l’école. Il va sans dire que l’Internet constitue une ressource inestimable et un outil éducatif précieux. Cependant, il est important de sensibiliser les enfants à ses dangers potentiels.
       
      Exemples de scénarios que ferais-tu?
      Cette technique s’avère une excellente méthode d’enseignement, car elle encourage le développement de l’habileté de résolution de problème de votre enfant.

      20:08 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : informations pour les parents | Commentaires (0) |  Facebook |

      BIENVENU SUR LE SITE...COEURDENFANT-RECHERCHE

      BIENVENU  ...

      sur un site  tres sérieux de recherche d enfants disparues

      enlevements et kidnappings d enfants

      et

      une foule de renseignements divers

      pour votre protection et votre famille....

      des  articles interressantes et des recherches....d enfants

      si  un jour vous reconnaissez une personne disparue

      contactez de toute urgence les autorités policières...

      un gros merci et a tres bientot...

      COEURDENFANT LOGO 2007

      19:57 Écrit par COEURDENFANT-RECHERCHE dans Actualité | Lien permanent | Tags : bienvenu sur le site coeurdenfant-recherche | Commentaires (0) |  Facebook |